CENTRE DE FORMATION ET D'INTERVENTION SNSM DE CAEN - OUISTREHAM

Formation

Formations dispensées au CFI SNSM de Caen - Ouistreham

Sportive ou sportif ? Une volonté d'apprendre, de s'instruire, de découvrir, de s'amuser ? Envie de se donner à fond ? De rendre l'utile à l'agréable ? De rencontrer des personnes venant des quatre coins de la France ? Deviens nageur sauveteur avec la SNSM !

nageurs-sauveteurs-cfi-snsm-caen-ouistreham-photo-dominique-martel

Une réunion d'information a lieu courant septembre de chaque année. Des tests de sélection ont lieu peu de temps après, alliant course à pied et natation, suivis d'un entretien de motivation.

test-selection-cfi-snsm-caen-ouistreham-photo-dominique-martel

La formation débute en octobre. Elle se fait sur 1 an et permet d'obtenir 6 diplômes : 

  • Le PSE1 (premiers secours en équipe de niveau 1)
  • Le PSE2 (premiers secours en équipe de niveau 2)
  • Le BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique)
  • Le permis mer
  • Le CRR (certificat restreint de radiophoniste)
  • Le SSA (surveillance et sauvetage aquatique) option pilotage

Cette formation est complétée par un stage dit "d’amarinage" en milieu naturel.

Ce cursus diplômant permet d'exercer l'emploi saisonnier de surveillant sur les plages du littoral. Une fois diplômés, les nageurs sauveteurs sont employés par les municipalités du littoral pour surveiller les plages.

Ils couvrent l'ensemble des connaissances nécessaires à l'accomplissement de la mission : 

  • Porter secours à un nageur ou à un usager de la plage en danger par différents moyens (nage, canot pneumatique...)
  • Dispenser les premiers soins
  • S'assurer du suivi de la chaîne des secours

À l'issue de cette première année et afin de compléter leur formation de base, les nageurs sauveteurs peuvent suivre des stages nationaux au sein de la SNSM leur permettant de s'exercer sur le terrain ou des stages de qualification pour diversifier leurs savoir-faire (pilotage de jet-ski, spécialisation plages dangereuses, etc.).

Principalement, les formations se déroulent sur les périodes suivantes :

  • les mercredis et jeudis soir (19 h 30 - 22 h 30) sur environ 7 semaines
  • et / ou pendant les vacances scolaires (6 jours sur Toussaint / février en général) ou 6 samedis
nageurs-sauveteurs-en-exercice-cfi-snsm-caen-ouistreham-photo-dominique-martel

Le PSE 1

Le PSE1 est une formation aux premiers secours en équipe de niveau 1.

Objectif : formé à la prise en charge de victime, le secouriste est la première personne à être présente ou à proximité immédiate d’une victime. Il assure l’alerte et les gestes de premiers secours, tout seul ou en binôme avec un minimum de matériel, tout en préservant l'intégrité physique de la victime en attendant le relais.

Formation de 35 heures. Le diplôme est délivré par la SNSM et reconnu par les services d'État.

Programme :

  • Le secouriste
  • La chaîne des secours
  • La sécurité
  • L’alerte
  • L’obstruction brutale des voies aériennes
  • Les hémorragies externes
  • L’inconscience
  • L’arrêt cardiaque
  • La défibrillation automatisée externe
  • Les détresses vitales
  • Les malaises et la maladie
  • Les accidents de la peau
  • Les traumatismes des os et des articulations
  • La noyade
  • La surveillance et l’aide au déplacement

 

Le PSE 2

Le PSE 2 est une formation aux premiers secours en équipe de niveau 2.

Objectif : formé à la prise en charge d’une ou plusieurs victimes, l’équipier secouriste agit en équipe avec du matériel de premiers secours adapté à la situation rencontrée, tout en préservant l'intégrité physique de la ou des victimes en attendant le relais.

Formation de 35 heures. Le diplôme est délivré par la SNSM et reconnu par les services d'État.

Programme :

  • L'équipier secouriste
  • Hygiène et aseptie
  • Les bilans
  • Les atteintes liées aux circonstances
  • Les affections spécifiques
  • Les comportements anormaux
  • Les pansements et bandages
  • Les immobilisations
  • Les relevages
  • Le brancardage
  • Les situations à multiples victimes

 

Le BNSSA

Le BNSSA est le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique.

Deux entraînements par semaine, le mardi soir au stade nautique (de 21 h à 22 h) et le samedi soir à la piscine de la Grâce de Dieu (de 18 h à 19 h 30).

Au programme :

  • Natation
  • Natation avec palmes, masque, tuba
  • Remorquage d'un mannequin
  • Prises de dégagement
  • Sortie d'une victime de l'eau
  • Cours théoriques sur la réglementation des baignades

Ce diplôme nécessite d'être diplômé du PSE 1 et d'être âgé de 17 ans.

Épreuve n°1 : parcours sur 100 mètres en moins de 2'40 :

  • 25 mètres nage libre
  • 2 x 25 mètres comprenant 15 mètres d'apnée
  • Aller chercher un mannequin à une profondeur comprise entre 1,80 m et 3,70 m puis remorquage sur 25 mètres

Épreuve n°2 : parcours sur 250 mètres en moins de 4'20 :

  • Mise du matériel (palmes masque et tuba) inclus dans le chrono ;
  • 200 mètres avec palmes, masque et tuba ;
  • Aller chercher un mannequin à une profondeur comprise entre 1,80m et 3,70m puis remorquage sur 50 mètres.

Épreuve n°3 : secours à une victime en short et tee-shirt sans temps imparti :

Un examinateur simule une détresse à une distance comprise entre 15 et 25 mètres du bord. Simulant la panique, il saisira de face le sauveteur qui approche. Le candidat devra :

  • Nager vers la victime
  • Se dégager de sa prise
  • Remorquer la victime vers le bord du bassin en la rassurant
  • Sortir la victime de l'eau sans utiliser de matériel ni l’échelle
  • Sécuriser la victime sur le bord et effectuer une vérification des fonctions vitales
  • Pour finir le candidat expliquera sa démarche en la justifiant au jury

Épreuve n°4 : QCM composé de 40 questions :

Pour chaque question, 3 à 5 réponses sont proposées et une ou plusieurs sont justes. Le candidat marque un point lorsqu'il a coché toutes les bonnes réponses et aucune mauvaise sur une question. Le candidat réussit l'épreuve s'il marque au moins 30 points. Thèmes abordés :

  • Connaissance du milieu
  • Diplômes, compétences et obligations
  • Organisation administrative
  • Organisation de la sécurité
  • Surveillance et sécurité des activités spécifiques
  • Conduite a tenir en cas d'accident – premiers secours

3 sessions de BNSSA sont organisées chaque année dans le département, dans lesquelles les apprentis sauveteurs seront inscrits, soit dès la première date proposée, soit à la seconde.

Si un échec se produit de la part du candidat, cela met fin à l'épreuve ainsi qu'à l'obtention du diplôme. Il peut se représenter autant de fois qu'il souhaite aux sessions suivantes.

Après obtention, le BNSSA doit être renouvelé tous les 5 ans pour être valide.

 

Le permis mer

Le permis bateau option "côtière" permet de conduire une embarcation à moteur sans limitation de puissance, mais toujours à moins de 6 milles d’un abri. Il donne maintenant le droit d'utiliser une VHF dans les eaux territoriales françaises. La navigation de nuit est autorisée.

Dans notre cas, il nous permet d’utiliser des embarcations pour le sauvetage sur les plages (scooter des mers, pneumatique de type « Zodiac»).

Pour pouvoir passer le permis côtier, il faut être âgé au minimum de 16 ans le jour de l’examen.

Cette formation se décompose en :

  • Une partie théorique avec examen à la fin, dans les locaux des Affaires Maritimes
  • Une partie pratique d’une durée minimum de 3 h 30, dont 2 h de conduite effective sur le canal avec une ancienne vedette de la SNSM